Michaël Horevoets

Président de la locale, Conservateur f.f. au Musée du Malgré-Tout à Treignes

Michaël est arrivé sur la commune en 2014 après avoir décroché un emploi à mi-temps à Treignes. Depuis lors, il s’est impliqué à 100% dans la région sur les questions de mobilité, de culture, de gouvernance, d’environnement,… Il est très présent sur le terrain étant actif dans des associations locales. Dès 2014, il est devenu bénévole au Café-concert citoyen « Le Petit Rustique » à Matagne-la-Petite. Aujourd’hui, il assure bénévolement la fonction de trésorier au sein de l’asbl « Ça manque pas d’air », gestionnaire du lieu. Via cette asbl, il a porté depuis 2015 divers événements pour promouvoir le « commerce équitable et local ». L’association a également pour but de soutenir la création artistique locale (musique, peinture, dessins, photo, etc.). Par ailleurs, Michaël est membre de CoopESEM et a participé à la création de cette coopérative qui permet l’achat de produits locaux. Il réalise à nouveau bénévolement, de nombreuses actions pour cette coopérative étant membre du groupe de communication de la coopérative. Il met en page de nombreux documents visuels, participe à la mise sur pied des événements (marchés, etc.).

De plus, Michaël a participé à la majorité des réunions de rédaction du plan de gestion du Parc Naturel et est actif dans diverses sections du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN). Il est aussi membre de l’assemblée générale du centre culturel Action Sud. Il a participé activement à plusieurs réunions de la démarche prospective régionale ESSAIMAGE où il a notamment défendu la re-création d’une ligne de train entre Treignes et Vireux et entre Givet et Dinant, le soutien à l’agriculture locale, à la mobilité douce et aux transports en commun, à l’amélioration énergétique des bâtiments… Il est très actif sur les questions de mobilité. Il a participé activement aux actions Saint-Valentrain en soutien à la ligne de train entre Couvin et Charleroi et au comité de ligne 132. Il demande une augmentation des pistes cyclables sur la région et plus de trottoirs. Depuis novembre 2017, il a fait le choix de ne pas racheter de voiture et a opté pour un vélo électrique pour ses déplacements quotidiens.

Michaël est aussi impliqué dans la défense de l’environnement, du partage équitable des richesses et d’une transition économique à d’autres niveau. Actif chez écolo j depuis 2013, il a été leur représentant à la CNAPD de 2014 à 2015 et rédacteur en chef du Jump, la revue trimestrielle des jeunes écologistes, de 2016 à 2018. Michaël est également coopérateur chez Energie 2030, une coopérative qui produit et fournit de l’électricité 100% verte. Il soutient le WWF depuis ses 18 ans, Greenpeace, Natagora, Sea Sheperd, les amis de la Terre. Il s’implique beaucoup dans les actions environnementales sur la région, mais aussi dans les actions des autres locales écolo (action vélo électrique à Couvin, balade champignon à Doische, marche gourmande à Surice, etc.)

Pour lui, “l’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre c’est le seul”.

Les thèmes prioritaire sur lesquels Michaël travaille sont :

  • mobilité
  • élargissement du Parc Naturel, tourisme et culture
  • zéro déchet
  • alimentation locale et agriculture raisonnée/bio
  • répartition des richesses
  • accès à l’habitat et habitat léger
  • énergie verte
Share This