28 juin 2017 – Interpellation communale : Bonne gouvernance

par | Juin 28, 2017 | Démocratie & action citoyenne, Nos actions, Nos propositions | 0 commentaires

Lors de son discours d’Installation du Conseil Communal, Monsieur le Bourgmestre a citer quelques défis à relever. 4 thèmes, que l’on pourrait dès lors juger prioritaires se trouvaient dans ce discours. Parmi ceux-ci, la gouvernance, avec une nouvelle proposition concrète pour la législature ; celle de, je cite, “la participation citoyenne que nous aurons l’occasion de stimuler notamment par le biais du développement rural, c’est-à-dire des budgets participatifs décidés par le citoyen,…” Le texte sur la gouvernance finissait par trois points de suspension. D’autres idées auraient donc du être mises en place.

Voici quelques unes de nos propositions pour plus de participation citoyennes:

  • diffuser en direct sur internet le Conseil Communal
  • annoncer plus tôt sur le site de la commune les dates de ces mêmes conseils,
  • créer un conseil consultatif de la jeunesse
  • Créer un onglet “s’impliquer” sur le site internet de la commune
  • etc.

Le bourgmestre a répondu à l’interpellation en citant plusieurs conseil ouverts aux citoyens existants sur la commune :

  • La Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de de la Mobilité (CCATM)
  • Le Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN)
  • Le Plan Communal de Développement Rural (PCDR)

Or, tous les éléments cités existaient déjà auparavant (avant les élections de 2012):

  • Le PCDR existait déjà de 1999 à 2009. Il aura fallut 5 ans au PS pour relancer ce programme sur notre commune.
  • Le CCATM existe depuis 2004
  • Le PCDN existe depuis 1998

Le Conseil communal n’a donc développé aucune nouvelle action depuis l’installation du Conseil communal en 2012…

Michaël Horevoets en a également profité pour rappeler à quel point les mandataires PS ont la main-mise sur diverses associations locales, y compris de nombreuses associations non-communales. Rappelons que la première échevine cumule 14 mandats en 2016 et que le bourgmestre cumule également la fonction de député. Si c’est comme cela que l’on laisse la place aux citoyens pour s’impliquer… bravo!

L’échange relaté ci-dessus ne figure pas au PV du Conseil Communal, ce qui est une atteinte supplémentaire à la transparence commise par le Conseil Communal actuel.

Voir l’interpellation complète : 2017 06 28 Gouvernance Participation citoyenne

Share This